les activités du réseau
Plateformisation 2027 – Conséquences De L’ubérisation En Santé Et Sécurité Au Travail, Le 12 Janvier 2018

Plateformisation 2027 – Conséquences de l’ubérisation en santé et sécurité au travail, le 12 janvier 2018

L’Institut national de recherche et de sécurité restituera au Sénat ses travaux de prospective sur la plateformisation et ses impacts en…

En savoir plus

Séminaire DREES/DARES sur les Formes d’économie collaborative et la protection sociale, 2e séance le mercredi 15 novembre

La thématique explorée lors de la deuxième séance de ce séminaire de recherche sera les frontières entre activité, travail, emploi.…

En savoir plus
« Impact Du Numérique : Entre Tsunami Et Métamorphoses ? … », Ateliers De L’INTEFP Le 7 Décembre

« Impact du numérique : entre tsunami et métamorphoses ? … », Ateliers de l’INTEFP le 7 décembre

Les ateliers sur « Impact du numérique : entre tsunami et métamorphoses ? Sens et controverses » organisés par l'Institut national du travail,…

En savoir plus
Ouishare Fest, 5-7 Juillet 2017

Ouishare Fest, 5-7 juillet 2017

Le Ouishare Fest aura lieu du 5 au 7 juillet prochain, avec pour thème : "Villes de tous les pays, unissez-vous…

En savoir plus
Le Travail Dans Tous Ses états, Colloque FO, Le 22 Juin

Le travail dans tous ses états, colloque FO, le 22 juin

Le 22 juin prochain, la Confédération Force Ouvrière organise un colloque sur le thème « Le travail dans tous ses…

En savoir plus
Table Ronde « Intelligence Artificielle », CFE-CGC, 14 Juin 2017 à 18h

Table ronde « Intelligence artificielle », CFE-CGC, 14 juin 2017 à 18h

La CFE-CGC organise une table ronde autour de l'"Intelligence artificielle : l'éthique, à la croisée des RH et du big…

En savoir plus
Lancement Du Programme Matrice à L’Ecole 42 Le 23 Mai

Lancement du programme Matrice à l’Ecole 42 le 23 mai

Le programme Matrice sera lancé à l’Ecole 42, le 23 mai prochain à partir de 18h30. Ce programme de formation, d’innovation et de…

En savoir plus
Freelance Fair Le Jeudi 16 Mars à La Bellevilloise, Paris

Freelance Fair le jeudi 16 mars à la Bellevilloise, Paris

Organisée par Mutinerie, la Freelance Fair aura lieu le jeudi 16 mars prochain à la Bellevilloise à Paris ! Un…

En savoir plus
Présentation Du Rapport « Les Plateformes Collaboratives, L’emploi Et La Protection Sociale » Le 7 Mars à Paris

Présentation du rapport « Les plateformes collaboratives, l’emploi et la protection sociale » le 7 mars à Paris

Une présentation du rapport "Les plateformes collaboratives, l'emploi et la protection sociale" par ses auteurs aura lieu le mardi 7…

En savoir plus

Forum syndical du TUAC sur la numérisation et l’avenir du travail le 15-16 février à Paris

Le 15 et 16 février à Paris, le Comité consultatif des syndicats auprès de l'OCDE organise un forum syndical sur…

En savoir plus
L’innovation Au Service Du Pouvoir D’agir – Vidéo De L’événement Du 26 Novembre 2016

L’innovation au service du pouvoir d’agir – vidéo de l’événement du 26 novembre 2016

Mercredi 16 novembre 2016, le groupe Up et POUR LA SOLIDARITÉ ont organisé à Bruxelles une soirée d'échanges autour du thème « L'innovation au service…

En savoir plus

Global Platforms and the Future of Work, Mark Graham and Karen Gregory le 20 février à l’EHESS

Intervention de Mark Graham et Karen Gregory sur les plateformes et l'avenir du travail, le lundi 20 février à l'EHESS,…

En savoir plus

La conciergerie

En savoir plus

Slack

Cet outil est de plus en plus employé dans le cadre de la gestion de projet en ligne

En savoir plus

#CodeSocial

article de description de la démarche générale ...

En savoir plus

Diigo

En savoir plus

Communecter

En s'appuyant sur un réseau sociétal (au service de la société) regroupant les acteurs d'un territoire, "Communecter" propose des outils…

En savoir plus

Post-it

En savoir plus

MindMap

En savoir plus

Les projets de Sharers & Workers

  • sont ouverts aux membres du réseau suivant les conditions spécifiques à chaque projet.
  • sont outillés par les outils mis en place par le réseau (voir ETCC)
  • se développe dans le respect de l'état d'esprit du #CodeSocial de Sharers & Workers
  • se créent à l'initiative d'au moins trois membres du réseau
  • acceptent de suivre les bonnes pratiques concernant l'animation du projet (Processus ouvert et documentation)

logo-login-200

 

Sharers and Workers

#CodeSocial

 

 

Qui sommes nous ?

Historique

Sharers & Workers est né de la volonté de faire se rencontrer les acteurs venant de trois horizons : la recherche et la recherche-action au service des syndicats et du dialogue social, l’économie collaborative, le numérique. Le projet a été initié autour de la préparation d’une journée événement sur les transformations du travail en lien avec l’économie collaborative liée au numérique. Au fil des réunions, rencontres et discussions autour de la construction de la journée, à géométries et périmètres souvent variables, toujours fécondes, riches et animées, l’idée de transformer et pérenniser « ‘l’éco-système » autour d’une démarche et de modalités de travail s’est dégagée. La volonté de créer un environnement de travail collaboratif, l’idée d’ancrer la démarche collective dans un code social en ont découlé assez naturellement.

Raison d'Être

[Contexte] Sharers & Workers est né autour de deux idées :

  • que les transformations dont l’économie collaborative liée au numérique est porteuse sont amenées à faire évoluer les modèles d’affaires et bousculer les acteurs économiques et sociaux historiques, à renouveler les champs de réflexion et d’action sur les questions du travail, des compétences, des relations de travail et des modalités de collaboration, du partage de la valeur, des formes de représentation, etc. ;
  • qu’une méthode féconde pour appréhender l’ampleur de ces transformations consiste à croiser les regards et à mettre en relation des acteurs aux approches pas toujours convergentes, mais tous parties prenantes : acteurs sociaux, entrepreneurs et experts de l’économie collaborative, experts du monde du numérique, chercheurs, etc.

 

[Enjeux] Sharers & Workers a pour objet les transformations du travail et des activités liées à l‘économie collaborative liée au numérique. Sharers & Workers n’a pas l’ambition de porter une approche exhaustive de l’économie collaborative, mais de contribuer à explorer, par la confrontation d’idées, les modèles entrepreneriaux dont l’économie collaborative liée au numérique est porteuse, ainsi que les transformations du travail qui en découlent.

 

[Objectifs] Sharers & Workers poursuit plusieurs axes pour nourrir cet objectif :

  • Eclairer les acteurs dans leur capacité à agir dans la transition impliquée par de nouvelles formes de travail et d’activité
  • Organiser des modalités concrètes de travail en commun, animer le réseau et approfondir la production de connaissances partagées : identifier les tensions/enjeux/problématiques liés à ces transformations, catégoriser les modèles et les tester/confronter auprès des acteurs.  
  • Animer le changement et élaborer des propositions concrètes d’accompagnement de ces transformations.
  • Favoriser une dynamique de recherche et de recherche action en lien avec ces transformations.

 

[Missions] Sharers & Workers se fixe différents objectifs concrets de production :

  • séances de travail communes rassemblant des acteurs partie prenantes autour d’événements (nationaux, internationaux, territoriaux) ;
  • animation de groupes de travail via des outils collaboratifs et connectés ;
  • production de contenus originaux, diffusés sur le site et d’autres supports ;

Modèle Culturel et Artistique

Du fait de la diversité des acteurs, Sharers & Workers puise à une diversité de références : le dialogue social, les communs, l’iconomie, l’économie digitale, le coopérativisme, l’économie sociale et solidaire, les communs, l’open source, le peer-to peer sont les principales sources d’inspiration.

 

Une référence commune partagée dans la démarche de réflexion et de travail portée par Sharers & Workers est l’attention portée aux conditions d’exercice de la démocratie sociale et de la citoyenneté, entendue au sens de la capacité donnée aux différents membres d’une société de disposer d’un stock commun de connaissances et de qui permettent ensuite d’inscrire ses acteurs dans un réseau d’échanges.  

Modèle Écologique

Sharers & Workers n’a pas vocation à être activement engagé dans une réflexion sur la transition écologique. Pour autant, du fait même de son objet - l’économie collaborative liée à l’économie numérique - et de sa démarche - multi acteurs, participative et collaborative, Sharers & Workers a vocation à intégrer les enjeux de la transition énergétique et écologique dans ses objets de travail. Et c’est une dimension qui est souvent présente dans les mutations autour du numérique (cf. energie). Par ailleurs, Sharers & Workers s’appuie autant que possible sur des technologies en licence libre ou contributives utilisables par les citoyens. Sharers & Workers vise à être un réseau à “valeur positive” pour ses membres : économie de ressources, intelligence humaine, organisationnelle et technologique sont identifiés comme des moyens d’y parvenir.

Modèle Technologique

Sharers & Workers se dote d’un Environnement de travail collaboratif et connecté (ETCC), autant que faire se peut basé sur l’open source.  L’un des objectifs visé par cet environnement est d’offrir des outils et environnement adaptés aux différents interlocuteurs (aux différentes membranes) concernées par la démarche Sharers & Workers. L’ETTC doit faciliter les échanges et l’animation des membres de la communauté des contributeurs de la communauté. Il doit aussi permettre la documentation et la publication des contenus des travaux produits dans son contexte.

Quel modèle social et économique ?

Modèle Social et Humain

L’un des objectifs visé par Sharers & Workers est de favoriser l’émergence des conditions et moments d’une coopération souple, collaborative et contributive entre des acteurs d’horizons très divers. Pour ce faire, Sharers & Workers se dote de quelques principes organisationnels fondamentaux :

  • le réseau a vocation à être ouvert
  • le pilotage organisationnel est assuré par l’Ires et Astrees, deux centres de réflexion et de recherche, « neutres » dans leur positionnement sur l’économie numérique et collaborative, ancrés dans la recherche action au service du dialogue social.
  • Le réseau s’appuie sur des personnes susceptibles de contribuer à valider et enrichir la démarche ainsi qu’à aider à mobiliser les différents types d’acteurs
  • Le mode de fonctionnement est souple : le réseau fonctionne par appel à propositions pour mobiliser les personnes issues des différentes organisations autour des thématiques qui s’inscrivent dans leur propre agenda institutionnel.

Modèle Économique

La proposition de valeur de Sharers & Workers tient dans son objectif d’être un réseau à “valeur positive” pour ses membres : économie de ressources, intelligence humaine, organisationnelle et technologique sont identifiés comme les moyens d’y parvenir.

 

Sharers and Workers s’adresse à principalement trois types d’acteurs : syndicalistes, porteurs d’initiatives dans le champ de l’économie collaborative et du numérique, chercheurs. Sharers & Workers a aussi vocation à s’adresser à toutes les parties prenantes intéressées par sa démarche, ainsi qu’à s’insérer dans des démarches de réseaux plus larges, en particulier internationales.

 

Sharers & Workers n’a pas de vocation commerciale. Le financement est essentiellement assuré par les ressources internes mises à disposition par les membres du réseau, ainsi que par les partenaires qui souhaitent soutenir et appuyer la démarche.  

Les ressources sont principalement : le capital immatériel apporté par les différents membres, les moyens humains mis à disposition. La structure de coût est essentiellement composée de coût de main d’œuvre, une part mineure des coûts de structure (pilotage du réseau) et une part plus importante des coûts variables (veille, recherche et recherche-action, organisation d’événements, productions).   

La communication de Sharers & Workers est intermédiée par différents canaux: son site internet, les réseaux sociaux, la communication des différents membres. Une newsletter permet de mutualiser et informer sous forme synthétique l’ensemble plus large des acteurs intéressés par Sharers & Workers.   

Les partenaires clés de Sharers and Workers sont essentiellement des organismes et entreprises engagées à promouvoir une approche sociale  des transformations économiques.     

Sharers & Workers a choisi d'adopté une méthode de description des organisations appelée #CodeSocial

#CodeSocial est une marque collective, un bien commun qui désigne une méthode de description active de Projets, d’Acteurs, d’Idées ou de Ressources (P.A.I.R). Cette méthodologie a été conçue par Mathieu Coste. Elle est développée et proposée par la SAS ChezNous et le collectif d’organisations “Commons to Commons”.

 

Les objectifs du #CodeSocial sont multiples :

  • Permettre une prise en compte de la diversité des enjeux liés à la conception et au développement d'un projet ou d'une organisation.
  • Permettre une description fine et exhaustive de leurs enjeux et de leurs principes de fonctionnement.
  • Permettre aux organisations et aux projets d'être pleinement transparents.
  • Tisser la confiance en permettant à tous d'avoir accès aux sources d'une organisation ou d'un projet.
  • Permettre le développement de collaborations saines et durables en évitant les imprécisions, les postures seulement rhétoriques, les non-dits, les malentendus, les surprises …
  • Outiller, encourager, favoriser les organisations et les projets qui accordent une importance particulière à la transparence et à la cohérence de leur démarche et ainsi incarner une posture de bâtisseur de confiance durable qui manque encore à ce jour dans l’économie collaborative.